Un projet sain gourmand et utile !

Rencontre avec la bière énorme abouturat

La bière maison: une affaire qui mousse Par Arnaud Pilet, Mardi 13 janvier - Temps de lecture : 0 minutes Teaser Ateliers et blogs brassicoles, kit de matériel pour particuliers… De plus en plus de Belges brassent leur propre bière à domicile. Une forme de retour aux sources qui prend parfois un tour professionnel. Le muscle fatigué, ils se passent à tour de rôle la gigantesque cuillère en bois: Impossible de faire ça seul,explique Stéphane Kirsch, 24 ans, qui a reçu cette formation en cadeau de sa petite copine. Depuisune vague de malt semble en effet déferler sur tout le pays. Les ateliers brassicoles amateurs se multiplient dans les caves, les cuisines et même les salles de bains. Un serpentin refroidisseur en cuivre traîne ici, une cuve de filtration bloque le passage là. C'est moi qui l'ai fait Il y a vraiment un retour marqué du Do It Yourself dans la populationcommente le responsable de NovaBirra. Début du XXe siècle, plus de 3. Elles ont disparu petit à petit, cédant le relais aux grands groupes brassicoles.

2/5 – Comment simplifier le processus de brassage tout simplement ?

Personne voulait être utiles! Comment organisez-vous votre travail par rapport aux brasseries? Christophe : nous avons fait une autre belle rencontre avec la micro-brasserie du Singe Savant 1bis Rue Charles Delesalle, Lille. Elle est dans une allure zéro déchet, et collecte même les bouteilles pour les réutiliser. Les brasseurs sont très créatifs et proposent des bières exploratoires qui font voyager du Mexique à la Tasmanie. Vous pas trouverez pas leurs visages sur les réseaux, ils portent toujours des masques de singe sur les photos! Unique projet sain, gourmand et utile!

C'est moi qui l'ai fait

Alors Pierre Palmade sort une tête à l'extérieur, nous fait signe d'entrer par la cour. On découvre une construire en U d'un étage chapeauté d'un toit de tuiles anciennes. A manie la façade aux pierres apparentes, unique petit porche laisse entrevoir le verger, derrière. Le franchir, c'est déboucher centime un immense marronnier qui semble protéger les lieux, une grande pelouse agreste bordée d'arbres, un univers végétal entièrement préservé de l'extérieur. Alors, pour s'enfuir la ville, le monde, il y est revenu. Comme cette agression qu'il subit chez lui après une cas d'un soir sur fond de remède et d'alcool.