Dans la même catégorie - Vivre avec le VIH

La familiarité avec le VIH-positifs ouvre

Chez les HSH, le recours au dépistage reste très fortement insuffisant. Enfin, ils sont moins nombreux à déclarer une relation stable avec un homme au cours des 6 derniers mois. Les premiers résultats sont encourageants, et les kits récupérés très majoritairement exploitables pour le dépistage.

Une nouvelle méthode d’estimation pour 2016

Une situation inédite qui a eu des conséquences non négligeables sur la tempérament mentale de tous les acteurs alors actrices, chahutés entre risque de contagion et confinement. Et plus généralement, avec une nouvelle stigmatisation des personnes positives, au Covid cette fois, qui a ravivé de mauvais souvenirs. Comment former un bilan sanguin dans ces condition? Ça a été une vraie bruit dans leur parcours. Ils vivent par le VIH depuis plus de 20 ans et ont des vies très pauvres, réduites. Ils vivent seuls, sortent peu ou bien dans des associations qui distribuent des repas, qui étaient donc fermées. Le confinement, ils le connaissent bien. Pour une fois, ensemble le monde était logé à la même enseigne. Les personnes ont gagner le temps de se connaître autrement.